Panier d'achat
0 Articles - 0,00€
Votre panier est actuellement vide!

L'enterrement du département

Le  congrès  de  Tsingoni  en  juillet  ou  août 2006 , a  enterré  le  département. Ce  ne  sera  plus  qu’un  mauvais  souvenir. Souvenir  de mensonges  et  de  tromperies , de  détournements  de  la  volonté  des  Mahorais  et  de  leur  argent. Même  si  quelques  journaux  , continueront  à  en  parler  , ce  ne  sont  que  des  retardataires dans  la  bonne  marche  vers  un  statut  adapté, marche  longtemps étouffée.

 Même  si  une  minorité, ici  à  Mayotte,  mais  c’est surtout  à  Paris , parvient  à  imposer  la  départementalisation , celle-ci  ne  vivra  pas longtemps  à  Mayotte , comme  son  ballon  d’essai,  la  collectivité  départementale.

Qu’on  se  souvienne  bien , la  CDM  est  un  essai , un  statut  expérimental , pour  voir s’il  convient  bien  aux  Mahorais .

Voici  ce  qu’on  a  dit  aux  mahorais : dans  ce  statut  de  la CDM, on  va  mettre  plus  de  « département »  français  autrement  dit ,  plus  de  droits  communs  français pour  voir  si  c’est  cela  qui  conviendra  mieux  aux  Mahorais.

C’est  en  résumé  le  sens  de  l’accord  de 2000 ( le  fameux  katiba)  et  c’est  l’esprit  de  la  loi  de  2001,  qui  fait  suite  à  l’accord.

Résultat ? Au  jour  d’aujourd’hui , 26 août  2006 , tout  le  monde  à  Mayotte, a  refusé  le  KATIBA , chacun  à  sa  manière :

Les  uns  ont  renié  le  katiba , découvrant  que  c’était  une  tromperie , d’autres  ont  déserté  les  partis  départementalistes  qu’ils  ont  trouvé  traîtres  par  rapport  aux  intérêts  de  la  grande  majorité  des  petits  mahorais , à  la  tradition  de  Mayotte  et  à  l’islam , certains  ont  rejoint  la  sincérité  de  la  religion  musulmane….

LES  DERNIERS  A  REFUSER  LE  KATIBA, CE  SONT  LES  MEMBRES  ET  NON  DES  MOINDRES  DU  RPR (ou  UMP ) . Ils  l’ont  fait  en  public  lors  du  congrès  de  Tsingoni.

Mais , et  en  cela , tous  les mahorais  les  ont  enfin  compris  maintenant , ILS  ONT  LEUR  MANIERE  A  EUX  DE  DIRE  LES  CHOSES  , DES  MANIERES  TRAVERSTIES , PARFOIS  INVERSEES  DANS  LE  TEMPS  ET  DANS  L’ESPACE.

Quand  ils  avaient  crié « DEPARTEMENT  IMMEDIAT » il  y  a  dix  ans  , CELA  VOULAIT  DIRE  TOUT,  SAUF  IMMEDIAT . Quand ils disaient « eau,  barge  gratuite » cela voulait dire  eau, barge  plus  chère. Quand les  prétendus  « départementalistes » organisent un colloque intitulé : « la  marche  vers  le  droit  commun , il  faut  entendre  la  marche  vers  le  droit  local » 

Quand,  à  Tsingoni , ils  crient L DEPARTEMENT  INSTANTANE () , cela  veut  dire :  JAMAIS  DE  DEPARTEMENT.

C’est  ainsi  qu’ils  s’expriment  , au  début  c’était  difficile  de  les  comprendre, aujourd’hui , c’est  clair  pour  tout  le  monde. Plus  besoin  de  traducteur !

DONC  PLUS  PERSONNE  A MAYOTTE  NE  VEUT  DU  KATIBA , autrement  dit  de  la  CDM , autrement  dit  encore , de  ces  droits  communs  inadaptables  aux  mahorais !

Il  n’y a  plus  que  quelques  expatriés  français  installés  à  Mayotte (  pas  tous d’ailleurs ) qui  tentent  encore  d’imposer  aux  mahorais , ce  département , disons  ce  manteau  qu’ils  croient  taillé  à  leur  mesure , mais  qui  ne  sera  jamais  à  la  mesure  des  Mahorais  malgré  tout l’argent distribué  pour  la  rééducation, l’acculturation, l’accoutumance…

Même  s’ils  réussissaient  à  le  faire  porter  par  les  mahorais , comme  ils  l’ont  fait  pour  la  CDM ( collectivité départementale  de  Mayotte) , ce  ne  sera  pas  pour longtemps  comme  pour  la  CDM, car  en  fait  celle-ci  est  déjà  enterrée  dans  les  cœurs  des  mahorais depuis  longtemps , enterrée  vivante ( en raison  notamment  du  qualificatif  départemental, du sens  qu’on lui donne dans la pratique ).

Des  Mahorais  se  mettent  à  regretter  la  CTM( Collectivité  Territoriale) qui avait  pourtant  une  durée  de  vie  plus  longue.

C’ EST  QUE  LA  MARCHE  VERS  LE  DROIT  LOCAL, AUTREMENT  DIT  VERS  UN  STATUT  ADAPTE  AUX  MAORAIS  ET  A  LA  REGION,  EST  ENTAMEE , ET  PERSONNE  NE  PEUT  L’ARRETER.

C’ EST  PAR  LA  VOLONTE  DIFFUSE  DE  LA  GRANDE   MAJORITE  DE  MAORAIS  A  LAQUELLE  ALLAH  N’ EST  PAS  ABSENT.

ET  C’ EST  DANS  L’INTERÊT  BIEN  COMPRIS  DE  MAYOTTE  ,  DE  LA  REGION  , ET  DE  LA  France.

Le  mouvement  a  commencé  ailleurs , il  a  atteint  Mayotte : LE  DEPARTEMENT  EST  ENTERRE.                 

 

           

  • Pratique l'islam
  • Les Mosquées à Mayotte
  • Hadiths
  • Les Tarika ou Confréries
  • Lettres adressées
HOUTBA DU VENDREDI 18 MARS 2016 A PAMANDZI Après la prière de vendredi , Sheik AW a fait remarqué que les frais de tahalili sont de nouveau ...
Le jeûne du mois de Ramadan en 14 questions – réponses pour les débutants   1- Qu’est ce que le jeune du mois de ramadan ?   C’est le 4ème ...
La haine se répand dans le monde et dégénère de plus en plus fréquemment en conflits voire en  guerre . Partout on s'en inquète , on en parle ... ...
Des  mots  intraduisibles : Il existe en  arabe  des  mots  intraduisibles  en français et  en d’autres  langues  . Haram  et  halal  figurent  ...
Que chaque membre de la famille participe à ces cinq pratiques: Coran, prière, invocations, supplications, aumône. Que les enfants, au lieu de se ...
Ramadan, nouvel an 1429 et 2008 ,hadj…sont des occasions pour prendre de bonnes résolutions .La résolution du jour est la suivante :Adorons Allah en ...
NOMBRE DE PELERINS ET D’ « AGENCES » Comme l’année passée environ 1000 personnes cherchent à aller en pèlerinage à la Mecque cette année 2007, à ...
RAMADAN ET IDE 2007 / 1428  A TRAVERS LE MONDE Selon des sites Arabie Saoudite, berceau de l’islam >      Début du ramadan, le jeudi 12 ...
Chaque année, à l’occasion des deux Îdes, les cadis et les notables de Mayotte, rendent visite aux autorités du conseil général pour leur donner la ...
A quelle coutume américaine, les musulmans américains, sont-ils intégrés ?       Ø Est – ce  la coutume  indo – américaine ? Ø       Est-ce la ...
  COMMENT LE COMPRENDRE ? COMMENT LE PRATIQUER ?  Le Djaoulat c’est le nom courant, donné au djihad en islam, à Mayotte. Il désigne tous ceux, et ...
Musulaman de Mayotte, la Zakât est aussi obligatoire pour vous  (Feuille distribuée à Dzoumogné Mayotte : voir un foundi proche pour plus d’infos) ...
Le nombre d’associations qui ont déposé une demande de subvention au conseil général est 3 :ASPEL, AOPOM, DJAMOU     Le nombre de partants ...
Le député de l’UMP, n’a que le droit commun en tête, et derrière ce droit commun, c’est l’argent facile,et rien d’autre sinon l’ivresse pour ...
Le conseil d’administration du CREMM s’est réuni le 11 février 2007 à 9 heures dans une salle de réunion du SMIAM  à Mamoudzou. Objet de la ...
Chawal Mois de rencontres des musulmans     Rencontre A Mayotte          COMMUNIQUE DU  CREMM :              Le CREMM  invite tous les ...
Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web. En continuant à utiliser ce site, vous consentez aux cookies utilisés. En savoir plus…