Panier d'achat
0 Articles - 0,00€
Votre panier est actuellement vide!

29 mars 2009 : 5% de NON sans campagne

Près de 5% des électeurs ont voté non au département.

Ce n’est pas négligeable si l’on considère les éléments suivants :

Il n’y a pas eu de campagne pour le NON ni à RFO – radio – télé, ni en réunion publique.

 Il n’y a pas eu de débat contradictoire. Il n’y avait pas de contrôle dans les bureaux de vote sauf par les partisans du oui , qui pouvaient abuser !

39% des électeurs ne sont pas allés voter.

 

Le département ne les enthousiasme pas ! Il n’y a pas eu de ramassage car ce n’est pas   le vote du maire, du conseiller, ou du parlementaire, les seuls qui enthousiasment !

Parmi eux, une proportion a eu peur d’aller voter non. Il y avait des menaces.

 Une partie de ceux qui ont voté oui, l’a fait avec beaucoup de mais ; ce oui-mais se rapproche de non.

L’état n’était pas neutre et faisait l’éloge de oui

 RFO matraquait le oui. (le conseil supérieur de l’audiovisuel) doit se saisir de cette affaire 

Le pacte écrit n’est pas très bien compris :

Le texte en français contient trop de nuances et de contradictions. Largement déjà acculturés, des mahorais n’arrivent plus à lire les traductions en shimaoré et en shibouchi, en caractère arabe ! 

Une collectivité unique appelé département est-elle un département ?

Le préfet venait  dire une chose ; 

Les partis mahorais fanatiques du département venaient dire le contraire !

Finalement comme en matière d’état civil, de régularisation foncière, de décentralisation, de formation, d’intégration d’agents publics et privés…. en matière de statut c’est la confusion qui règne ! Et c’est le plus menteur qui gagne. Victoire sans adversaire et sans gloire !

Certains mensonges tendent à être institutionnalisés, faute d’avoir été suffisamment démentis :

- Il n’est pas vrai que dès le départ les mahorais ont revendiqué le département. Non. Ils ont revendiqué le DETACHEMENT. des témoins sont encore vivants. le département n’a été évoqué que par quelques individus, pour obtenir le soutien de la France, et jamais comme objectif à atteindre. Ce soutien serait d’ailleurs pré-acquis chez une partie des autorités françaises, exactement comme à Anjouan plus récemment, avec la suite que tout le monde sait.A Mayotte, le mouvement a ensuite été détourné !

- Parmi les individus qui évoquaient le département, il y aurait Georges Nahouda, que l’on tente de présenter comme un personnage important alors que ce n’était qu’un déraciné complexé d’être mahorais, ivrogne et fumeur de pipe, Moussa Mcolo Nahouda de son vrai nom, et qui imitait tout le temps le Mzoungou dans ses habits et ses manières, d’où son surnom de Georges, devenu son prénom !

- Il n’est pas vrai que Mayotte n’avait aucun rapport avec les îles voisines. Il y avait au moins un rapport familial, royal ou pas et il y avait la liberté de circulation avec les aléas de l’époque.

- Il n’est pas vrai que le département est un statut d’encrage définitif, idéal, et de paradis terrestre pour les Mahorais. L’histoire ancienne et récente a montré le contraire ! les grèves en Guadeloupe, en Martinique, à la Réunion, sont un avertissement, que les partis oui oui phones le veulent ou non.  Elles rappellent aux mahorais de ne pas refaire les grosses erreurs commises ailleurs, erreur de statut dans son contenu et sa pratique, d’éviter un statut fait pour d’autres et excluant les « petits Mahorais ».

Bref, ce n’est pas du tout évident de se libérer de toutes ces pressions et menaces... Bravo à ceux et celles qui sont parvenus à le faire. Ils n’ont pas du tout à « rougir » de ces 5%, au contraire !

Ils doivent persévérer à montrer le bon chemin car il y a certainement un meilleur et plus juste statut qu’un département inégalitaire, shimaoréphobe, shibouchéphobe, islamophobe… tel que  décrit dans le pacte heureusement non signé donc sans valeur !

Les Mahorais doivent participer aux états généraux d’outre – mer, pour chercher à dénicher ce meilleur statut qui doit sauvegarder et promouvoir l’intérêt général de    Mayotte, de la région, et………de la France.

Ce pourrait être tout simplement, pour une première étape,la collectivité territoriale réaménagée ou alors, l’état de Mayotte, un état franco-comorien.                            

Le statut de département peut s’avérer en plus d’être un statut d’acculturation et de déstabilisation permanente de Mayotte elle-même et de la région, de perte de vies humaines continuelles dans le canal de Mozambique, de dénonciation virulente et permanente de la France.

Les Mahorais ne sont pas méchants pour retenir, soutenir et supporter une telle   perspective !

Des populations de la région sont françaises, aussi.

Françaises ou pas, toutes sont humaines et ont intérêt au progrès à l’entente et à la paix.

 

 Comité pour l’entente et la paix dans la région et comité

pour la défense de Dini et de Mila à Mayotte

  • Pratique l'islam
  • Les Mosquées à Mayotte
  • Hadiths
  • Les Tarika ou Confréries
  • Lettres adressées
HOUTBA DU VENDREDI 18 MARS 2016 A PAMANDZI Après la prière de vendredi , Sheik AW a fait remarqué que les frais de tahalili sont de nouveau ...
Le jeûne du mois de Ramadan en 14 questions – réponses pour les débutants   1- Qu’est ce que le jeune du mois de ramadan ?   C’est le 4ème ...
La haine se répand dans le monde et dégénère de plus en plus fréquemment en conflits voire en  guerre . Partout on s'en inquète , on en parle ... ...
Des  mots  intraduisibles : Il existe en  arabe  des  mots  intraduisibles  en français et  en d’autres  langues  . Haram  et  halal  figurent  ...
Que chaque membre de la famille participe à ces cinq pratiques: Coran, prière, invocations, supplications, aumône. Que les enfants, au lieu de se ...
Ramadan, nouvel an 1429 et 2008 ,hadj…sont des occasions pour prendre de bonnes résolutions .La résolution du jour est la suivante :Adorons Allah en ...
NOMBRE DE PELERINS ET D’ « AGENCES » Comme l’année passée environ 1000 personnes cherchent à aller en pèlerinage à la Mecque cette année 2007, à ...
RAMADAN ET IDE 2007 / 1428  A TRAVERS LE MONDE Selon des sites Arabie Saoudite, berceau de l’islam >      Début du ramadan, le jeudi 12 ...
Chaque année, à l’occasion des deux Îdes, les cadis et les notables de Mayotte, rendent visite aux autorités du conseil général pour leur donner la ...
A quelle coutume américaine, les musulmans américains, sont-ils intégrés ?       Ø Est – ce  la coutume  indo – américaine ? Ø       Est-ce la ...
  COMMENT LE COMPRENDRE ? COMMENT LE PRATIQUER ?  Le Djaoulat c’est le nom courant, donné au djihad en islam, à Mayotte. Il désigne tous ceux, et ...
Musulaman de Mayotte, la Zakât est aussi obligatoire pour vous  (Feuille distribuée à Dzoumogné Mayotte : voir un foundi proche pour plus d’infos) ...
Le nombre d’associations qui ont déposé une demande de subvention au conseil général est 3 :ASPEL, AOPOM, DJAMOU     Le nombre de partants ...
Le député de l’UMP, n’a que le droit commun en tête, et derrière ce droit commun, c’est l’argent facile,et rien d’autre sinon l’ivresse pour ...
Le conseil d’administration du CREMM s’est réuni le 11 février 2007 à 9 heures dans une salle de réunion du SMIAM  à Mamoudzou. Objet de la ...
Chawal Mois de rencontres des musulmans     Rencontre A Mayotte          COMMUNIQUE DU  CREMM :              Le CREMM  invite tous les ...
Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web. En continuant à utiliser ce site, vous consentez aux cookies utilisés. En savoir plus…