Panier d'achat
0 Articles - 0,00€
Votre panier est actuellement vide!

Corrigeons nos erreurs 2

 Lettre 3/6

Où en sommes nous sur le plan de l’Islam ?

Nous disons que l’islam n’est pas un marché où l’on n’achète ce que bon nous semble. L’heure est arrivé pour nous musulmans de Mayotte de nous dire mutuellement la vérité afin que nous sachions  être de véritables musulmans. Et nul ne peut être un vrai musulman si ce n’est en accomplissant les volontés de Dieu. Aujourd’hui nous nous sommes attribués cette fierté en nous disant musulman à 99% mais dans les faits nos actes vont à l’encontre de l’Islam. En ce qui me concerne j’étais parmi les gens qui croyait cela (mais est ce qu’il y a un pourcentage en matière de croyance).

Moi j’étais de ceux qui  se glorifiais être musulman à 100%. Lorsque je me suis rendu dans les pays arabes où j’ai commencé à apprendre ce que c’est l’Islam, je me suis rendu compte que j’étais nul en matière de l’Islam. Ma crainte n’était pas fondée sur mon cas uniquement, mais aussi sur le cas de mes frères que j’avais laissé dans l’ignorance alors qu’ils se disaient musulmans à 100%. Et des gens comme eux existent toujours jusqu’alors. Pour exemple selon les erreurs commises et qui sont graves et qui nous éloignent complètement de la voie de l’Islam, de telle sorte que toutes les actions pour lesquelles nous activions sont totalement rejetées, et ce pêché nous parait minime, c’ est pourtant très grave car il s’agit du pêché de l’associé , c’est l’adoration de DJINS. La religion musulmane est composée sur deux éléments : le permis (fais le) et l’interdit (évite le). Or l’interdit et le permis relèvent du seul droit de Dieu, car il est le créateur. Quand Dieu permet une chose que nul être  ne vienne la rendre illicite. Exemple : bien de gens ne mangent pas de poulet car un Démon le leur  a  interdit . A l’inverse quand Dieu interdit une chose qu’aucun être ne vienne la rendre licite à l’instar de ceux qui , soit disant , possédés par les démons, boivent de l’alcool et du sang. Le licite et illicite sont identiques chez eux, l’homme ou le démon. Est-ce que, pendant que tu agis de la sorte, te comptes- tu parmi les croyants ? Evidemment non, car le prophète S.A.W a dit  que, lorsque un homme boit de l’alcool, ALLAH lui enlève toute humanité. Si nous ne savons à qui nous devons rendre grâce, rendons grâce  à Dieu car c’est lui qui nous a donné ses bienfaits. Et nul ne subvient à notre existence si ce n’est Dieu. Pour preuve, quand l’homme mange ,il prononce le nom de Dieu (BISMILLAH).De même quand il a fini son repas il remercie le même Dieu (ALHAMDOULILLAH) et nul autre.

Comment se fait- il que lorsque nous arrivons au mois de (MDEZO) tous les Mahorais disent leurs adieux et adressent leurs remerciements aux Démons car ce seraient eux qui subviennent à notre vie quotidienne et nous font exister ? Comme si nous  demandions autorisation aux Démons pour Adorer ALLAH. Nous pensons être musulmans mais devant Dieu nous ne valons rien en la matière car parmi les volontés de Dieu, il rejette toute association. ALLAH seul mérite adoration car toute adoration lui appartient sans aucune partage avec un quelconque esprit  démoniaque. Par ailleurs nous rencontrons des sommes d’argent qui sont mises à la disposition des Djins alors que nous savons qui, les a mises dans l’assiette, et vous serez seul, utilisateur de cet argent et non un quelconque Djin. N’oublions pas que les Hommes et les Djins sont  des créatures égaux devant Dieu. De même nous ne sommes pas  responsables des Djins pour les nourrir car toute nourriture vient de Dieu. Il est le seul créateur et les créatures sont les Hommes et les Djins. De même c’est la créature qui part en quête de son créateur. Alors on peut  se demander pourquoi nous humains créatures, abandonnons le Créateur pour chercher  refuge et protection auprès d’une autre créature comme nous. Or c’est ainsi que nous vivons aujourd’hui, nous qui prétendons être musulmans à 90%, nous adorons Dieu et en même temps nous adorons d’autres créatures en allant à Polé ou Mahabou alors que ces lieux ne sont pas des lieux de culte musulman. Et pour preuve nous savons que les actes accomplis dans ces lieux sont contraires à l’Islam : on consomme de l’alcool, on boit du sang alors que c’est interdit par l’Islam. Le Prophète S.A.W. nous conseille de nous soigner mais pas d’une façon illicite. Comment comprendre en effet qu’une personne malade se fasse soigner avec des éléments impurs. Méfions nous car Allah ne joue pas avec nous, et le fait d’être Mahorais ne fait pas de nous automatiquement des musulmans. Seuls tes bonnes actions font de toi un musulman parce que Allah ne te juges pas d’après ta beauté physique mais d’après tes bonnes actions. Et nul ne doit penser qu’il pourra récolter autre chose que ce qu’il a semé. Par ailleurs, Allah n’a pas besoin de notre suffrage pour être Dieu car il se suffit à Lui-même. Chacun d’entre nous ,doit savoir qu’il est le seul responsable de ses actes. Et pour preuve il mourra seul, il entrera seul dans sa tombe, sera ressuscité tout seul et entrera seul au paradis ou en enfer, le même homme avec seul compagnon ses actes sur terre. Alors arrêtons de donner des pourcentages dans l’Islam. Le pourcentage dépend de toi et de tes actes.

Afin pour finir ? si un étranger vient chez nous après avoir entendu que nous étions 90% musulmans et qu’il découvre nos pratiques païennes, quelle conclusion tirera cet homme sur notre véritable religion ?

 

 

MARHABA

Votre frère FOUNDI KADHAFI

 

Top